Les différentes techniques de peinture au couteau

Les différentes techniques de peinture au couteau

Les différentes techniques de peinture au couteau

La peinture au couteau revient à révéler d’un coup de couteau la forme et le contenu, l’ombre, la lumière, les nuances que doit contenir la peinture. Il y a toujours les préparatifs avant la peinture au couteau proprement dite.

peinture-au-couteau.jpg

Quel matériel utiliser?

Le couteau à peindre  est le matériel principal  et indispensable pour une peinture au couteau. Il est utilisé pour étaler la peinture épaisse sur le support, sinon il est nécessaire pour travailler l’œuvre par empâtements. Par analogie, le couteau à peindre remplace la brosse ou le pinceau. En effet, différents supports rigides peuvent être travaillés avec le couteau à peindre, par exemple du bois, de la toile encollée sur carton, du châssis entoilé. Il y a différentes formes de lame du couteau, utilisé selon les touches de peinture à réaliser avec précision.

toile-encollee-sur-carton.jpg

Les lames du couteau sont souples, fines, leurs formes peuvent être droites, arrondies, biseautées, etc. Outre le couteau, il y a aussi la palette sur laquelle les couleurs sont préparées. Plane et assez grande, la matière de la  palette peut être du verre ou du plexiglas qui doit être nettoyée après chaque utilisation pour ne pas laisser la peinture sécher là-dessus.

Je débute la peinture au couteau: règles de bases

Les couleurs doivent être malaxées entre-elles jusqu’à obtenir une pâte homogène en couleur, onctueux et qui ne coule pas. Contrairement à la technique des brosses et des pinceaux, plates ou ronds, la peinture au couteau requiert le travail par couches qui sont nécessairement résistantes, patentes et assurées. Les empâtements de peinture peuvent être travaillés en compactant la couleur contre le support afin de parvenir à une surface plane et régulière, entourée de ligne et de bords en relief. Autres règles de base de la peinture au couteau sont la force de pression sur le couteau, la forme du couteau selon les précisions attendues, la maîtrise de la direction de la touche et surtout le jauge de la quantité de peinture car les fortes épaisseurs de peinture provoquent les fissures lors du séchage. Prélever la peinture avec la face postérieure du couteau et ne pas oublier de tenir de l’autre main un chiffon pour nettoyer le couteau entre les applications de couleurs différentes.